Je ne suis plus ici
Ni là bas
Je suis le verre transparent de l’ampoule dont tu as fait cesser la brillance du filament
La simple idée du vent dans la cime des hauts arbres
Je n’en suis plus que l’idée.
Tout à l’heure tu détenais encore mes plus belles tendresses dans le creux de tes paumes ouvertes et tu m’as laissé glisser hors ton navire en pleine mer
Ce sont les nuages azuréens qui m’ont recueillie
Eau de toute part, je me noie dans une absurde rivière qui ne me connaît pas.
Que ne fus-je magicienne pour redonner de l’éclat à tes sourires timides ?
Ô muses, ô muses... ô muses ...
Lh@nne - janvier 2013

Edward Burne-Jones